Notre offre de santé > Hématologie
Hématologie

Hématologie

Jusqu'en 2009, les centres de soins de suite de spécialisés en hématologie n'étaient qu'au nombre de 2 en Ile de France. Les structures de SSR polyvalents ne disposent pas des compétences, des moyens humains, techniques et financiers nécessaires. Quant aux SSR d'onco-hématologie, ils manquent également de moyens humains et financiers adaptés à la prise en charge des patients d'hématologie complexes.

C'est dans ce contexte, qu'a été crée en décembre 2009 l'unité SSR d'Hématologie de l'hôpital Jean Jaurès qui accueille uniquement les patients majeurs atteints d'hémopathies malignes. Il s'agit d'une prise en charge spécialisée à vocation régionale.

Les missions du service

L'unité de soins de suite spécialisée en hématologie maligne s'adresse à des patients provenant d'unités de court séjour atteints d'hémopathies malignes ou relevant de thérapeutiques immunosuppressives, et présentant des complications ou un risque élevé de complications aiguës nécessitant des soins spécifiques ne pouvant être réalisés en ambulatoire ou en soins de suite polyvalents. Cette prise en charge constitue un temps intermédiaire entre les soins aigus et le suivi ambulatoire dans la filière de soins et prépare le retour dans le lieu de vie.

Les patients doivent être médicalement stabilisés, ne nécessitant plus une prise en charge en soins aigus. Les soins spécifiques dont ils relèvent ne doivent pas pouvoir être réalisés en ambulatoire ou par l'Hospitalisation à domicile (HAD). De plus la lourdeur et ou la complexité des soins ne relèvent pas des soins de suite polyvalents.

L'orientation du patient en SSR Hématologie est liée :
  • soit à un état instable et la nécessité d'un suivi quotidien par un médecin qualifié spécialiste en hématologie ou un médecin présentant une expérience ou une formation attestée en Onco-Hématologie.
  • soit la nécessité d'assurer le traitement et ou sa surveillance quand les contraintes thérapeutiques, sociales et ou l'éloignement territorial ne permettent pas un retour rapide à domicile.

La prise en charge a également pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, psychologiques et sociales des personnes.

Les moyens professionnels et les compétences mobilisées dans le service

Le service a une capacité d'accueil de 30 patients (3 unités de 10 chambres individuelles).

L'équipe d'intervenants est constituée d'une équipe médico-soignante associant 3 médecins, 13 infirmières et 8 aides-soignantes. Elle intègre par ailleurs 2 kinésithérapeutes, 1 psychologue, 1 assistante sociale, 1 secrétaire médicale, 4 agents de service hospitalier et l'intervention d'une diététicienne. Le service est coordonné par un médecin chef de service, et une cadre de santé.